Compost

Qu'est-ce que le compost?

Le compost provient de la transformation de déchets organiques en présence d'oxygène et d'eau, par le biais de micro-organismes et d'organismes de plus grande taille. Les déchets perdent leur aspect d'origine et deviennent compost. Au bout du processus de compostage, on obtient ce qu'on appelle un compost mûr qui a une agréable odeur de terre de forêt, une couleur foncée et une structure grumeleuse. Le produit obtenu se transformera dans le sol en humus, très utile en agriculture et en jardinage.

Principe

On peut tous, à notre niveau, faire un geste pour l'environnement. Pourquoi ne pas commencer par le compostage domestique?
Le compost permet de réduire le volume d'ordures ménagères à traiter par la collectivité et d'enrichir son jardin, la terre de ses pots de fleurs et autres, sans frais.
Produire soi-même un amendement naturel et l'utiliser directement n'est pas réservé aux seuls jardiniers avertis. C'est mieux prendre conscience du cycle de vie de la matière organique et de la transformation utile des déchets.

Historique

Le tri sélectif étant déjà obligatoire sur le campus de l'école, l'initiative à l'origine du projet sembla alors naturelle. C'est ainsi qu'en 2010, des membres d'I2D ont décidé d'installer un composteur à proximité de la Maison des élèves. Ils avaient pris soin, auparavant, de faire un sondage après des étudiants et de créer une collaboration avec le personnel technique de l'école.

L'utilisation du compost s'est arrêtée en 2011, faute de responsable pour s'en occuper, mais le projet a repris en ce début d'année.
Il devrait pouvoir alimenter notamment le futur jardin émacien du campus de Jarlard, mais aussi les plantes des étudiants qui le souhaiteraient.

Avant la mise en place du nouveau composteur, nous avons eu l'occasion d'en parler sur Radio Albigès lors de l'émission La vie du sol, une émission qui se cultive.

Comment faire du compost?

La transformation des matières organiques se fait naturellement. Mais pour produire un bon compost, il est nécessaire de respecter trois règles simples :
. mélanger les différentes catégories de déchets (carbonés et azotés, secs et humides,etc.)
. aérer les matières
. surveiller l'humidité

Pratiquement tous les déchets organiques sont compostables: épluchures de légumes, restes de repas, déchets de jardin, etc. Il faut toutefois être prudent pour certains déchets difficilement biodégradables. Jour après jour, vous adopterez le réflexe compostage qui est partie prenante du tri sélectif classique.

A mettre dans le compost

Les déchets suivants constitueront la base du compost et y sont jetés directement :

Déchets de cuisine

Epluchures
Coquilles d’œufs
Marc de café (sans le filtre)
Pain
Laitages
Croûtes de fromage
Fanes de légumes
Fruits et légumes abimés...

Déchets de jardin

Tontes de gazon
Feuilles
Fleurs fanées
Mauvaises herbes...

Déchets de maison

Mouchoirs en papier et essuie-tout
Cendres de bois
Sciures et copeaux de bois
Plantes d'intérieur...

Déchets à éviter fortement

Les déchets suivants sont potentiellement compostables mais risquent de gêner la formation du compost. On évitera donc d'en introduire dans le composteur de l'école.

Les déchets ligneux ou durs

Les déchets très ligneux ou durs doivent être broyés avant (tailles, branches, os, noyaux, coquilles, trognons de légumes...)

Les graines

Les graines de certaines plantes se maintiennent en vie dans le compost et peuvent germer (tomates, potirons et quelques mauvaises herbes)

La viande

Elle peut être compostée à condition de la couper en morceau et de la tenir hors d'atteinte des animaux au centre du compost

Les coquilles

Les coquillages et coquilles d’œufs ne se décomposent pas, mais leur usure apporte des éléments minéraux tandis que leur structure facilite l'aération

Mais aussi ...

Les restes de plats cuisinés et les peaux d'agrumes, d'ananas et d'avocat

Déchets à ne pas composter

La liste des déchets suivante résume ce qu'il ne faut absolument pas jeter dans le composteur. Nombre de ces déchets sont recyclables, il suffit de les jeter dans les conteneurs adéquats ou à la déchetterie la plus proche.

Pastiques, tissus, verre, métaux...

Tous ces déchets ne sont absolument pas compostables et nuisent à la formation du compost

Sacs d'aspirateur, poussières...

Ils contiennent souvent des matières synthétiques incompatibles avec le compost

Bois de menuiserie et de charpente

Ils sont presque toujours traités chimiquement, vernis ou peints

Litières pour chat, couches...

Elles ne sont pas entièrement biodégradables

Et plus généralement

Aucun produit chimique, huile de vidange ...

Membres du projet

Responsable de projet: Céline Pelletier
Autres membres du projet: Mathieu Farges & Théo Lacaze