Le projet Eolienne

Ce projet symbolise l’intérêt de l'Ecole des Mines et de ses élèves vis-à-vis des énergies renouvelables. Il est né en Septembre 2010 grâce à l'expérience d'Elias Martin-Morisse, élève IFI2014. L'idée est de construire une éolienne à pales en bois de A à Z, avec nos propres mains : c'est-à-dire de réaliser un budget, demander du matériel (scie, perceuse, fer à souder...) à l'Ecole, rechercher des subventions, autorisations diverses, scier du bois, confectionner des moules, des bobines, appliquer de la résine chimique...

Le manuel de l'association Tripalium - Les travaux de Hugh Piggott

La construction se base sur les travaux de Hugh Pigott, publiés sur la toile et portés par de nombreuses associations de par le monde, qui développent de manière collaborative depuis plus de 30 ans, une méthode de construction autonome d'éoliennes, constamment améliorée.

Elias a participé durant l’été 2010 à la construction d'une de ces éoliennes lors d'un stage-pratique organisé par l'association Tripalium. Compte tenu de son expérience fructueuse, une équipe de membres d’I2D s’est montée en septembre de la même année et a commencé les démarches administratives, techniques et pratiques en vue de bâtir un aérogénérateur fonctionnel d'une envergure de 2,40m.

Ce qui a été fait jusqu'à maintenant

La construction à proprement parler

Une année nous a été nécessaire pour mettre en place le projet, rechercher des financements, des partenaires et le matériel nécessaire à la construction de cette éolienne. Le budget de ce projet s’élève à 1000€ et a été bouclé grâce à la généreuse participation de l’association Phyrénées, hébergée aux Mines Albi et représentée par M.Grano, ainsi que la participation du collège Jean-Jaurès à Albi et du groupe d’élèves de Mme Dallaglio, professeure de technologie.

C’est au cours de la 2e année de vie du projet éolienne que la construction à proprement parler a commencé. Tous les samedis de 10h à 18h, l’équipe éolienne s’est réunie dans le garage dédié aux élèves de l’Ecole pour travailler à la construction. En parallèle, nous avons reçu 3 visites du petit groupe d’élèves de 5e et 4e du collège Jean-Jaurès qui ont participé à la construction et ont travaillé sur le thème des énergies renouvelables en général.

Image 1 : Les bobines de cuivre formant le rotor (=la partie mobile du générateur entrainée par les pâles) avant démoulage.
Image 2 : Bobines / rotor démoulé.

Image 3 : Un petit coup de peinture pour le rotor !
Image 4 : Les aimants formant le stator, la partie fixe du générateur qui recueille l’électricité générée par la rotation du rotor devant lui. (Avant démoulage)

Image 5 : Le stator démoulé
Image 6 : Les pâles, prenant forme à l’aide d’une plane, d’agilité et de précision !

Images 7 : Les pâles
Image 8 : Les pâles positionnées comme dans la réalite et le livret de l'association Tripalium, qui nous a été très très utile !
Image 9 : Assemblage, sur un petit mât de fortune !

Assemblage, présentation et dimensionnement de la batterie et du mât.

Une fois la construction de la génératrice achevée, nous avons pu la présenter lors du colloque de Main à la Pâte (association de promotion des activités scientifiques auprès des élèves d’écoles primaires), organisé en mars 2011 à l’école, et lors de la semaine du Développement Durable organisée par I2D début avril. Nous avions relié une ampoule à notre éolienne, et celle-ci brillait, ce qui témoignait bien de sa production d’électricité et était un témoin visuel parlant pour les élèves de CP/CE1 et les novices pour qui l'explication "technique" reste complexe.

Le travail suivant a été confié à un groupe d’élèves-apprentis de la promotion 2012 (Adrian CIAURRIZ, Alice LAFAILLE, Loïc PLATON et Pierre POCHON). Dans le cadre de leur « Projet Scientifique et Technique », ils ont eu pour mission de déterminer la batterie (caractéristiques, prix…) nécessaire pour stocker l’énergie (théorique) produite par l’éolienne, trouver un mât et réaliser les plans du futur site d’implantation (haubans, dalle en béton, périmètre de sécurité…). Leur travail achève ainsi la conception et le dimensionnement de l’ensemble du projet « éolienne ».

Petit stand de présentation lors de la journée de Main à la Pate. Des élèves de CP et CE1 sont venus découvrir notre éolienne.

La prochaine étape...

Lui trouver un emplacement !

La prochaine et ultime étape est de lui trouver une place viable sur le campus, en concertation avec tous les acteurs concernés. Cela lui permettra de remplir ses objectifs : utilité et visibilité pour l’Ecole, aspect pédagogique et pratique pour les enseignants, repère visuel pour les élèves. Les besoins financiers liés à cette implantation pourraient trouver leur réponse dans le sponsoring (interne ou externe). Cette dernière partie du projet soulève cependant un point critique, quant à l’appartenance de l’éolienne (et la responsabilité subséquente), sa présence sur le campus et sa maintenance.

Enfin, rappelons que le but premier de ce projet n’était pas forcément de produire de l’énergie de manière compétitive (dont le coût réel de récupération est élevé du fait des installations nécessaires), mais de fédérer les élèves autour d'une application concrète. Ce projet complet, certes ambitieux, a permis à ses participants une application et un approfondissement de leurs connaissances théoriques en électricité et un acquis solide et pratique du fonctionnement d’une éolienne. Il illustre parfaitement, dans ses tenants et ses aboutissants, la réalité du métier d'ingénieur auquel nous nous destinons.

En savoir plus ?

Le blog d’Elias qui retrace les étapes de la construction avec plus de photos et de détails !
Accès au blog

Site de l'association tripalium (promotion des éoliennes Pigott auto-construites, stages pratiques...):
C'est par ici !

Promotion de l'hydrogène dans le Tarn (soutien financier du projet):
Site de l'association Phyrénées

Ils en parlent
Albi-info : des élèves ingénieurs dans le vent

Remerciements

Les élèves intervenus dans ce projet : Elias MARTIN-MORISSE, Marine HIBON, Billy SENG, Doha MOUTAABID, David MIRAUCOURT et Marwein KHELILI de la promotion IFIE2014.

Les interlocuteurs de l’Ecole : M. GRANO pour l’association Phyrénées, l'ensemble des Services Techniques et Travaux de l'école, sous la direction de M. Bernard LIEGE, et particulièrement M. Georges NEPSINSKI pour sa patience et ses soudures impeccables.

Les extérieurs : Mme DALLAGLIO, enseignante responsable de l’atelier éolienne au Collège Jean-Jaurès, et son remplaçant M.LOUP.

Membres du projet

Responsable du projet : Elias MARTIN-MORISSE
Autres membres du projet : Marine HIBON, Mathieu FARGES, Adrien ADAM, Quentin MAYSCHEIN, Raphaël OGER et Iris PERRUCHAUD.